Uncategorised

Chats perdus

Les chats perdus

Guguss

Des Guguss fait main

Stériliser un chat. Qui fait quoi?

L'association stérilise les chats sauvages qu'elle relâche ou les chats abandonnés qu'elle replace en famille. Elle ne stérilise pas votre chat ou un chat que vous avez recueilli et que vous gardez.

Il vous reste, si vous n'avez pas les moyens de payer une stérilisation :

- à négocier avec votre vétérinaire un paiement en plusieurs fois.

- à le faire au dispensaire de la SPA, impasse de Sicile (quartier Rangueil/Busca).

Pour la stérilisation des chats sauvages, l'association aide à la capture avec du matériel spécifique. Elle finance la stérilisation en fonction des finances du moment (subvention de la mairie ou dons des adhérents).

Les chats abandonnés sont recueillis à l'association en fonction des places et moyens financiers et dans le but de les placer à l'adoption.

 

Fiche d'information : Stériliser du chat

Fiche d'information : La reproduction du chat

chats : nuisances et solutions

Chats : nuisances et solutions

Cris nocturnes

Ces cris sont surtout gênant lors de la période des chaleurs ( Mars -> Septembre ) 
- Les mâles crient pour deux raisons : lors des combats entre mâles : défense du territoire , reproduction
- Les femelles lors de l'accouplement vocalisent pour appeler les mâles , ensuite parce que l'accouplement est particulièrement douloureux

Si les chats du quartier sont stérilisés les cris cessent instantanément !

Odeurs

C'est l'urine que le chat mâle et femelle dépose par jet sur tout support pour marquer son territoire , et ce , aussi bien a l'intérieur des habitation que dehors , qui est désagréable.
Cette odeur tenace et nauséabonde ne s'efface pas d'un simple lessivage et quand bien même , le chat revient marquer cet emplacement

Si les chats du quartier sont stérilisés les odeurs d'urine disparaissent !

Poubelles éventrées

Parce que le chat ne chasse pas pour se nourrir mais uniquement par jeu , il se nourri dans les poubelles auxquelles il a accès , la faim le pousse non seulement a éventrer les sacs poubelles mais également a voler jusque dans les habitations laissées ouvertes en été

Un point de nourrissage peut être installer dans un endroit discret !

Celui ci permet de repérer les nouveaux venus , de les stériliser et d'éviter ainsi le cercle vicieux et c'est un moyen efficace , hygiénique et humain de gérer la population féline

Le fait de nourrir régulièrement son chat de maison participe également a la paix du voisinage

Le chat est un animal territorial , le déplacer est une erreur , d'autres chats déjà installer sur le site défendront leurs territoire a grand renfort de cris et de bagarres et cela laisse le lieu vacant pour de nouveaux arrivant
En déplaçant les chats ont déplace le problème et on perd un temps précieux dans la lutte contre la prolifération

Durant plusieurs années , des captures ont étés réalisées dans le but de les éradiquer par euthanasies massives , cela ne fonctionne pas , les mairies conscientes de l'inutilité de du coût que cela représente se tournent vers nous , et c'est parce que nous connaissons bien le comportement des chats que nous parvenons a un résultat , néanmoins chaque riverains est concerné !

Rappel : depuis le 01/01/2012 les chats doivent être identifiés légalement , dans le cas contraire , ils sont considérés comme des chats errants et peuvent être capturés par une association ou par la fourrière

Nous sommes tous citoyens , nous avons tous une responsabilité envers les chats errants !

imprimez cette fiche pour la faire circuler auprès de  vos amis , voisins , collègues ....
- Chats : nuisances et solutions

Réaliser un enclos pour ses chats

Un enclos pour ses chats : sécurité, bien-être.

Pourquoi un enclos pour mes chats ? 

Commençons par rappeler qu'un chat se trouvant à plus de 200 mètres de son domicile est considéré comme errant par les textes de loi, que de ce fait les fourrières sont en droit de le capturer. Et soyons sérieux ! On ne peut pas promener un chat en laisse quoi qu'en pensent certaines personnes et même si des exceptions viennent confirmer la règle.

Si votre chat porte une identification, vous pourrez demander restitution, mais vous n'échapperez pas à l'amende pour avoir laissé divaguer votre animal. Dans le cas où le chat n'est pas réclamé et que son propriétaire ne peut être prévenu  sans identification) et après un délai de 8 jours, la fourrière peut en disposer.

Mais aussi parce que l'extérieur est plein de dangers. En ville ce sont surtout les voitures qui inquiètent mais où que l'on vive, des actes malveillants ou accidentels (empoisonnements, pesticides, pièges contre les nuisibles, fugues et/ou vols) ne nous rassurent pas quant au bonheur de laisser libres nos animaux de compagnie.

Certains cas d'attaque par des chiens, voire des renards, nous encouragent à modifier nos habitudes. La liberté est synonyme de risques, mais nos amis ont besoin de sortir, de se défouler, de prendre le soleil et de jouer dans l'herbe ....

.... D'où l'idée d'un enclos sécurisé.

A quel prix ?

Tout dépend bien sur de la taille de l'enclos et des matériaux utilisés.

Nous vous proposons ces liens vers des revendeurs de filets à monter soi-même ou de créateurs d'enclos pré-montés qu'il vous suffira d'assembler :

- www.zooplus.fr : un lien est disponible sur notre page d'accueil

- http://www.wanimo.com/fr : un lien est disponible dans notre page d'accueil

- http://zoologis.com

Le bon choix de l'emplacement

L'accès doit être facile pour votre (vos) chat(s) mais aussi pour vous. Selon le cas il faudra penser à ombrer et aménager l'intérieur. Lorsque c'est possible un emplacement calme est préférable. Si l'enclos est obligatoirement tourné vers un environnement bruyant, il faut envisager une haie ou une toile occultante pour éviter le stress.

L'aménagement intérieur

Au naturel : arbustes, haies, arbres, voire plantes en pots si c'est une terrasse peuvent créer le décor. Attention à ne pas surcharger au risque d'obtenir "une jungle" d'où il vous sera difficile de déloger tiques, fourmis et autres inconvénients. Attention aussi aux plantes toxiques.

L'arbre à chat comme on en trouve dans le commerce a sa place dans votre enclos à condition qu'il soit abrité des intempéries et rentré par temps de gel.

Un abri (type petite niche) garni d'un coussin douillet où le chat aimera se retirer.

Et pourquoi pas y installer vos chaises et table de terrasse pour profiter avec votre compagnon de ce nouvel espace de vie.

Un lieu en hauteur est toujours apprécié par la gente féline.

Quelques jouets viendront compléter le décor, là encore inutile de surcharger, le chat aime se prélasser et contempler des heures durant tout en humant l'air du temps.

Vous pouvez aménager cet espace de vie au fur et à mesure sans vous ruiner. Pensez par exemple qu'un chat aime tout autant se cacher dans une caisse en bois ou en carton que dans une magnifique niche dernier cri.

 

Nous espérons avec cet article, vous amener à réfléchir sur le bien fondé de créer des enclos sécurisés pour les chats.

Vous avez perdu un chat. Que faire?

Perdu ? .... Vite !

- Agissez vite dans l'appel avec croquettes ou sans, laissez une fenêtre ou une porte ouverte, laissez des croquettes afin qu'il sente que vous pensez à lui.

- Très vite des affiches en grand nombre, avec photo couleur. La couleur des chats est inconnue de tout un chacun. Un tigré brun est un chat gris. Un chat siamois est gris ou blanc... etc.

On conseille toujours de faire l'escargot. vous partez de l'endroit de la disparition et vous tournez en elipse (escargot). la première semaine, il est à moins de 200m... en principe. Ensuite il bouge, il cherche, ou s'installe dans un endroit qui lui convient.

On conseille de mettre les affiches dans les boites aux lettres. Les gens n'iront pas dans le commerce le plus proche, chercher votre numéro s'ils voient le chat passer dans leur jardin... ou bien, ils le feront trop tard. Les gens jettent l'affiche, il faut donc en mettre aussi dans els rues et les commerces

- Observez les lieux où il a pu se faire enfermer : chantiers, garages ou maisons de gens partis en vacances, etc ...

- mettez des annonces sur pet alert 31, sur chat-perdu.org, sur le site de la spa et celui de la sacpa

- Les indispensables :

+ chat accidenté : cherchez sur le bord des routes bien sur mais appelez les vétérinaires, y compris ceux qui sont de garde la nuit et le week-end. Un passant peut avoir ramassé le chat et porté au vétérinaire de garde de l'autre coté de la ville. Appelez également la mairie qui vous dira si le chat a été ramassé par la voirie ou la fourrière, blessé ou mort.

Ne restez pas passif parce que votre chat est identifié... en vous disant que quelqu'un finira pas regarder son tatouage ou sa puce. Bon nombre de personnes ne connaissent pas la puce et bon nombre va penser que le chat tatoué est donc à quelqu'un qui habite par là et ne va pas se préoccuper de lui.

+ ramassage fourrière : appelez la mairie pour savoir avec quelle fourrière ils ont un contrat. Dans la région: sacpa ou spa. Attention, un chat non identifié est gardé 8 jours ouvrés. Ensuite....il est proposé aux refuges pour le faire adopter et si les refuges n'en veulent pas, il risque l'euthanasie.

+ le vol : signalez la disparition à l'association (vols et trafics) dont les coordonnées se trouvent sur notre première page.

Le vol des chats typés est très courant : siamois, chartreux, poil long... le trafic, peu d'information. On sait que ça existe : peaux, labos, garde manger... Gardez vos chats dedans la nuit, c'est la meilleure façon de lutter contre ça. Ne les laissez sortir que lorsque vous êtes présents. Précisons que la loi interdit de les laisser se promener sans surveillance (impossible je sais mais la loi est là).

+ appelez les associations locales qui peuvent l'avoir recueilli s'il n'est pas identifié.

+ prévenez le fichier félin s'il est identifié. Vérifiez que vos coordonnées y sont à jour.

Ne vous découragez pas ! Nous en avons retrouvé beaucoup grâce aux affiches, et nous avons été témoins de bien des miracles.

Vous n'arrivez pas à placer les chatons de votre chatte

Vous n'avez pas stérilisé votre minette et oh, surprise, personne ne veut adopter vos chatons...

- Passez des annonces sur le boncoin.fr et autres sites internet

- Appelez les refuges qui prendront peut-etre vos chatons sur preuve que votre minette sera stérilisée. En effet, un refuge refusera de prendre vos 2 portées par an pendant 15 ans !

Ne les confiez pas à n'importe qui. Assurez-vous que ce n'est pas un caprice et qu'une fois grand il ne sera pas abandonné. Assurez-vous qu'il sera stérilisé, soigné en cas de maladie, etc.

Ne les abandonnez pas vivants dans les poubelles, ils mourront à petit feu, affreux !!! Ne les abandonnez pas en plein soleil ou en plein froid !

Ne les abandonnez pas, puis c'est tout ! Appelez, demandez conseil...

Vous avez trouvé un chat. Que faire?

Vous avez trouvé un chat.

- Regardez s'il n'est pas tatoué ou s'il ne porte pas un collier avec coordonnées.

- Sinon, passez chez un vétérinaire vérifier s'il a une puce électronique sous la peau du cou. C'est gratuit, n'hésitez pas!

- S'il n'est pas identifié, le seul moyen de vérifier s'il a un propriétaire, qu'il n'est pas abandonné... les affiches ! Une photo couleur, placardez à 1km à la ronde.

- Vous pouvez passer une annonce sur le site de la SPA et chat-perdu.org, les 2 sites les plus consultés par ceux qui cherchent leur chat.

Et puis.... s'il n'est à personne, abandonné :

- Adoptez le ! Les refuges sont pleins à craquer et en difficulté financière. Faites-lui une petite place. Stérilisez-le et nourrissez-le... plus, si vous pouvez. Le dispensaire de la SPA fait de bons prix aux gens ayant de faibles revenus.

- Sinon, appelez refuge après refuge... passez des annonces sur internet (leboncoin.fr, ...)

- Ne le laissez pas sans famille et non stérilisé : il risque maladies et misère.

- N'allez pas le perdre à des kilomètres, il cherchera son ancienne maison, et se fera tuer en route.

Merci de tout coeur pour ce chat!!!

Vacciner un chat pour le protéger

Les premiers vaccins sont à réaliser vers l'âge de 8 semaines sur des chatons en bonne santé et vermifugés quelques jours avant.


La première injection appelée "primo vaccination" doit être répétée un mois plus tard. Ensuite une injection par an est suffisante à condition de le faire régulièrement.


Le vétérinaire vérifiera que votre chat est en bonne santé et sera amené à vous poser des questions sur son alimentation, sa digestion, ses habitudes pour s'assurer que tout va bien pour son petit patient. Il écoutera son coeur et sa respiration, prendra sa température pour écarter un éventuel problème. Si le vaccin en lui même n'est pas dangereux ni nocif pour nos boules de poils, ils peuvent affaiblir un chat et plus encore un chaton qui serait de santé précaire.


Les vaccins habituels protègent contre :

 

  • Le typhus :


Le typhus un virus contagieux se traduisant par une forte diarrhée, des vomissements, du sang dans les selles, une odeur âcre et tenace qui marque tous les propriétaires ayant eu à vivre un épisode de typhus (attention, ces symptômes ne sont pas toujours visibles surtout chez les chats adultes plus résistants). La trachée douloureuse et gonflée empêche l'animal de boire et de manger malgré la soif et la faim, le chat reste parfois prostré devant sa gamelle. Ce virus étant très résistant en milieu extérieur la vaccination est la seule garantie de protection.
90% des chatons atteints par le typhus en meurent et le peu qui survivent présentent des séquelles neurologiques importantes. Et si pour les adultes on constate un moindre pourcentage de mortalité, le typhus reste une maladie mortelle qui n'a pas d'antidote.

 

  • Le coryza :


Le coryza n'est pas un simple rhume !
Se traduisant par des éternuements, une conjonctivite et parfois une toux (ces symptômes doivent vous alerter), le coryza peut entraîner des ulcères dans la bouche, des séquelles respiratoires et occulaires. Dans les cas extrêmes cette maladie peut être mortelle, dans tous les cas le chat reste porteur et peut contaminer ses congénères non vaccinés. D'où l'importance de vacciner les chats avant qu'ils ne soient en contact avec d'autres. Cette maladie très fréquente touche aussi bien les très jeunes chats que les adultes.
Les virus responsables du coryza sont l'herpès virus et le calicivirus. Le pus contenu dans les sinus ronge les tissus, ce qui est irréversible même lorsque le chat est guéri. Cette maladie peut prendre une forme chronique et entraîner des soins contraignants à vie.

 

  • La leucose féline :


La leucose féline est due à un rétro virus, le FelV (abréviation anglo - saxone). C'est une maladie répandue qui ne se transmet pas à l'homme mais qui est contagieuse pour les chats entre eux. Se traduisant par l'apparition de tumeurs et une immunodépréssion qui va s'installer peu a peu.
Le FiV assez proche du FelV n'est pas non plus transmissible à l'homme. Le FiV est communément appelé le sida du chat. Il n'existe actuellement pas de vaccin contre le FiV.

La transmission se fait essentiellement lors des rapports sexuels. C'est pourquoi la stérilisation est une bonne protection contre cette maladie.
Il existe des tests simples à réaliser pour savoir si le chat est porteur (tests que nous réalisons avant de proposer nos chats à l'adoption).
Les chats porteurs du Fiv et/ou du FelV sont dit "positifs" (ou FiV + / FelV +). Ils peuvent vivre de nombreuses années sans déclarer la maladie, voire mourir de tout autre chose, mais il est important de savoir si le chat est porteur ou non.

 

  • La chlamydiose :


La chlamydiose n'est pas un virus mais une bactérie contagieuse qui occasionne une conjonctivite pouvant aller jusqu'à une pneumonie. Elle peut conduire à la mort de l'animal si celui-ci n'est pas soigné.

 

  • La rage :


Dans les départements infestés ou lors de tout voyage, la vaccination contre la rage est obligatoire entre autre parce que pouvant se transmettre à l'homme. Il n'existe aucun remède ou antidote. L'animal infecté montre des troubles neurologiques qui évoluent irrémédiablement vers la mort.
Les départements indèmnes ne le sont que grâce à la vaccination systématique depuis des années. En cas de non respect de la vaccination anti-rabique dans les pays et départements infestés par la rage et si un contact est suspecté (entre votre animal et un renard par exemple), votre animal risque l'euthanasie sans autre forme de procès !

 



Le rappel doit se faire une fois par an. Ne négligez pas cette occasion de rencontrer votre vétérinaire et de voir avec lui l'évolution de la santé de votre chat et continuez à le faire vacciner surtout s'il est âgé et, même s'il sort peu, un chat âgé voit ses défenses immunitaires baisser considérablement, il a donc besoin de toutes ses armes pour lutter contre les virus et bactéries.